Prayer Reconciliation Unity Peace

Intentions - Prayer Reconciliation Unity Peace

Icône
Croix
PDF -  
Print

Intentions



1) Pour la Paix à Jérusalem, pour la Paix en Terre Sainte

Cette intention naît de la conscience de la vocation unique de Jérusalem et de la Terre Sainte comme lieu de réalisation des promesses de Paix pour la famille humaine. Conformément à l’esprit des Ecritures, la réalisation de la Paix qui manque actuellement à Jérusalem et en Terre Sainte a vocation à se répandre dans le monde. Dans cette prière, l’Eglise est consciente qu’il n’y a « pas de Paix sans Justice, et qu’il n’y a pas de Justice sans Pardon ».

2) Pour l’Eglise Mère de Jérusalem, afin qu’elle réponde pleinement à sa vocation d’inspiratrice et de promotrice de l’Unité entre les chrétiens et du dialogue interreligieux

Cette intention naît dans le souvenir de la Pentecôte, qui s’est réalisée en premier lieu dans la Ville Sainte, et de la vocation de l’Eglise Mère de Jérusalem, constituée avec l’Effusion de l’Esprit, comme inspiratrice et promotrice d’Unité entre les chrétiens, selon la Volonté du Christ, source de toute Promesse et de tout Bien. L’Eglise Mère de toutes les Eglises demande à celles-ci leur prière assidue et intense pour que se réalise de nouveau en elle l’Unité dans l’Esprit, afin qu’elle réponde pleinement à sa vocation d’inspiratrice et de promotrice d’Unité et de Paix dans l’Eglise et de dialogue avec les autres religions. Le dialogue avec les deux autres religions monothéistes présentes à Jérusalem, dans la foi commune de la filiation du Dieu Unique, revêt une importance très particulière.

3) Pour l’unification de la date de Pâques entre les chrétiens, en vue de l’Unité dans l’Esprit

Le péché capital de la division de L’Eglise, Corps Mystique du Christ lacéré par la main de l’homme, grève sur toute l’humanité. Les chrétiens doivent confesser ce péché et se réconcilier avec Dieu, en réalisant, avec l’aide prépondérante de la grâce, l’Unité de l’Eglise, qui serait une source de Bien et de Paix pour l’humanité entière. La célébration non unifiée de Pâques entre les chrétiens est certainement source de souffrances indicibles pour le Christ, lequel est actuellement crucifié plusieurs fois. L’Unité doit se concrétiser en tout premier lieu par la célébration unifiée de la grande fête de Pâques, dans la foi que le Christ soutiendra ce premier pas et portera Son Eglise à la pleine Unité dans l’Esprit.